Les constructions prestigieuses émergent les unes après les autres à Luxembourg : Kampmann est le partenaire idéal pour la climatisation.

« Mir wëlle bleiwe wat mir sinn. » (Nous voulons rester ce que nous sommes) Telle est la devise officieuse des Luxembourgeois. Si l’on se rend dans la capitale du Grand-Duché du même nom, on sait que le dicton conservateur peut faire référence à beaucoup de choses, mais pas au paysage urbain luxembourgeois : Quartiers dessinés par des architectes, spas, salles de sport, musées, salles de concert et surtout immeubles et espaces de bureaux ; Luxembourg est en pleine construction. Et c’est le contraste entre les nouvelles constructions et de nombreux bâtiments historiques de la ville qui rend Luxembourg si attrayante ; c’est l’une des raisons, parmi d’autres, qui en fait l’une des villes les plus agréables à vivre au monde. La principale raison de sa prospérité est sa fonction de centre financier. Aux côtés des métropoles telles que Londres, Singapour, Hong Kong et Francfort, la « petite ville » aux 120 000 habitants est l’un des centres financiers les plus importants au monde. Le fait que Luxembourg soit également un site important pour l’Union européenne contribue également au fait que la ville et l’État de Luxembourg constituent un marché important pour Kampmann.

 

Idyll in the foreground, politics and business power in the background – Luxembourg combines opposites

En tant que Directeur commercial pour Kampmann, Jacques Jageneau est amené à se rendre dans le Benelux et en France. Bien sûr, Paris en particulier est un marché intéressant en France. Et les pays densément peuplés que sont la Belgique et les Pays-Bas offrent également un grand potentiel. Mais au moins deux fois par semaine, M. Jageneau se rend au Luxembourg, un état plus petit en superficie que le district de l’Emsland, où Kampmann est basé. Au Grand-Duché, l’équipe Benelux de Kampmann se concentre sur le sud-ouest du petit État. Là-bas, les commerciaux se voient offrir des conditions fantastiques : les chantiers battent leur plein partout, les distances sont courtes, les exigences techniques sont élevées, les projets sont vastes. Au Luxembourg, l’accent est en tout cas mis sur le secteur des projets; et quels projets !

Belval District

Par exemple, le nouveau quartier Belval est en cours de construction à Esch-sur-Alzette, la deuxième ville du Luxembourg. L’ancien quartier industriel, autrefois un lieu important pour la production d’acier, est en pleine transformation. Depuis 2005, des bâtiments d’habitation, de recherche, d’étude et de travail sont progressivement construits sur une superficie de pas moins de 650 hectares. Les loisirs n’y sont pas en reste : boutiques, cinémas, salles de concert ; tout est à portée. Le concept global de Belval tient compte d’un approvisionnement en énergie écologique et moderne. De nombreuses possibilités d’application pour la technologie efficace de Kampmann.

The towers of the European Court of Justice

Le quartier de Kirchberg est encore plus impressionnant que Belval. Ce plateau situé au nord-est de la capitale abrite de nombreuses banques, entreprises et institutions et autorités européennes. L’activité de construction y est toujours très intense et de nombreux projets architecturaux phares ont été et sont en cours de réalisation ; par bonheur, souvent avec des systèmes de Kampmann. Ce fut également le cas pour la rénovation et l’extension de la Cour de justice européenne avec ses deux tours étroites et dorées et son palais surélevé, l’un des édifices les plus frappants du plateau. Pour le nouveau bâtiment de la Banque européenne d’investissement avec son concept énergétique très innovant, Kampmann a fourni des convecteurs en caniveau et des systèmes de chauffage de façade SlimKon.

Du point de vue de Kampmann, le nouveau bâtiment du cabinet d’audit financier et de conseil EY (anciennement Ernst & Young) est également très impressionnant : 2 300 mètres courants de Katherm ont été installés dans le bâtiment, qui a été inauguré en décembre 2015. Le siège de la Chambre de Commerce de Luxembourg se trouve lui aussi sur le plateau de Kirchberg. Il s’agit également d’un vaste projet de Kampmann.

Interior photo of the European Investment Bank in Luxembourg

Le Luxembourg est donc un marché extrêmement intéressant sur lequel Kampmann opère avec beaucoup de succès, ce qui ne va pas de soi. Bien que Kampmann ait l’avantage que la haute qualité soit très appréciée au Grand-Duché, pour les consultations et les négociations de projets, il faut avoir une aptitude particulière : le multilinguisme. Le Luxembourg a trois langues officielles : le français, l’allemand et le luxembourgeois. Cependant, ces langues ne coexistent pas de manière égale, mais sont utilisées selon les occasions. Le nom officiel du pays est le « Luxembourg » français. Cette langue est également utilisée dans l’administration et dans les écoles secondaires. À l’école primaire, cependant, l’enseignement se fait en allemand. Les journaux et les livres sont aussi généralement publiés en allemand. Le français est parlé dans le secteur de la restauration et dans la plupart des magasins, car de nombreux employés font la navette depuis la France ou la Belgique francophone. Dans les rues, le luxembourgeois prévaut et ceux qui parlent cette variante linguistique du francique mosellan s’avèrent être d’authentiques Luxembourgeois. Pour Jacques Jageneau et son équipe, ce multilinguisme est à la fois un défi et une opportunité. Lorsqu’une réunion de projet rassemble les interlocuteurs, vous ne pouvez pas savoir à l’avance quelle langue sera parlée. M. Jageneau parle quatre langues, il est donc bien armé ; ainsi, le quartier luxembourgeois de Kirchberg ne parle peut-être pas la langue allemande, mais sa climatisation, elle, est allemande. Avec Kampmann.

Photographs:
View over Luxembourg @ FredCollin – iStockphoto
Dexia Belval @ Les Meloures – CC BY-SA 3.0
Quartier Européen North, Kirchberg @ sprklg - Quartier Européen North – CC BY-SA 2.0
European Investment Bank @ H.G. Esch, Hennef