De bonnes perspectives : le nouveau quartier Belvédère émerge dans la capitale autrichienne.

Le saviez-vous ? L’Autriche est le pays le plus lourd d’Europe. Comment le mesure-t-on ? Dit de manière simplifiée, on « pèse » la croûte terrestre. Et l’Autriche pèse ainsi 9 400 000 milliards de tonnes. Certes, de nombreux autres pays pèsent plus au total (par exemple, l’Allemagne avec 28 000 000 milliards de tonnes), mais grâce aux Alpes, un kilomètre carré de terres émergées autrichiennes représente en moyenne un poids de 112 milliards de tonnes : c’est le maximum en Europe. Et saviez-vous que la capitale autrichienne n’avait pas de gare centrale ? Enfin, jusqu’à il y a peu en tout cas.

En fait, Vienne possède plusieurs gares, mais pas de véritable gare centrale (jusqu’en 2012). Aujourd’hui encore, il existe deux grandes gares en plus de la gare centrale : la gare de l’Ouest et la gare centrale de Vienne, qui, contrairement à ce que son nom semble indiquer, n’est pas la gare principale. C’est la gare du Sud qui a été choisie à sa place comme gare principale. Anecdote : la gare du Sud s’appelait autrefois gare de l’Est. Vous n’y comprenez rien ? Pas de souci. Pour nous, donc pour Kampmann, il était important que la transformation de la gare du Sud en gare centrale crée beaucoup d’espace. Et cet espace a reçu un nom : le quartier Belvédère.

Red / white urban railway leaving the Belvedere district

Plus précisément, la gare du Sud qui s’y trouvait a été démolie. La nouvelle gare centrale a été construite à partir de zéro juste à côté. Mais, suffisamment parlé de gares ! Tournons-nous vers le quartier Belvédère toujours en gestation sur le terrain vague ainsi créé. Une légère digression encore : le quartier Belvédère doit son nom au célèbre palais du Belvédère situé non loin, ce qui est parfaitement logique au vu du plan de la ville. Ce nouveau quartier relie la nouvelle gare principale et le palais, puis le quartier historique du centre de Vienne : somme toute, un axe exceptionnel. Et donc un terrain prisé qu’il fallait utiliser et aménager de manière judicieuse et intelligente.

LE PREMIER SUR PLACE - ICÔNE EN COURS DE CONSTRUCTION

Erste Group’s headquarters under almost cloudless skies, roads and suburban railway tracks in front

Les urbanistes viennois ont misé sur un savant mélange d’établissements d’entreprises, de zone résidentielle, de parkings ainsi que d’institutions culturelles et de magasins. Comme le maître d’œuvre ne s’est pas privé de le faire remarquer, le premier grand projet terminé est le nouveau siège de l’Erste Group, aussi mieux connu sous le nom de « Première banque autrichienne » dans le pays alpin, un nom prédestiné. L’Erste Group est l’une des plus grandes banques en Europe centrale et de l’Est et compte 3 200 filiales dans huit pays. Son siège principal à Vienne était jusqu’alors réparti sur 20 sites disséminés dans toute la ville. Depuis mars 2016, ses forces sont réunies dans le nouveau siège baptisé « Erste Campus ». 4 500 employés ont emménagé dans ce complexe qui semble non seulement léger et transparent de l’extérieur, mais dont le caractère ouvert s’applique aussi à l’intérieur : les vastes bureaux dans lesquels les postes de travail ne sont pas attribués de manière fixe sont assurément un défi pour le personnel qui travaillait auparavant de façon décentralisée. Toutefois, Ursula Kuntner de l’Erste Bank se veut rassurante auprès de l’ORF : « Nous avons commencé il y a deux ans à préparer les employés à la nouvelle configuration des bureaux. » Michael Hamann, chef de projet, ajoute : « Lorsque vous traversez le bâtiment, il n’y a pas un seul poste de travail désavantagé, ils sont tous parfaitement exposés. Aucun poste ne donne sur une sombre cour intérieure ». Pour ce faire, la totalité des façades est entièrement vitrée. Et pour qu’aucun radiateur ne bloque la vue sur l’extérieur, les chauffages en caniveau Katherm de Kampmann sont installés devant les fenêtres.

Construction site of the Business Center Icon Vienna, road intersection in front

Comme dans le Business Center Icon Vienna voisin. Ou plus précisément, comme ce sera le cas dans l’Icon Vienna. En effet, les travaux y battent encore leur plein. Ils ont commencé à l’automne 2015 et devraient être terminés à la mi 2018. Durant cette période, trois tours de bureaux de différentes hauteurs seront érigées et reliées les unes aux autres par un étage-socle, directement accolé à la nouvelle gare centrale. Il en résulte une tension dynamique entre espace public et monde des affaires. Et même si le chiffre qui intéresse Kampmann n’est pas à la hauteur du chiffre gigantesque du poids de l’Autriche, il mérite quand même d’être signalé. Nombre de chauffages en caniveau Katherm à livrer et à installer : 2 980.

Images: Austria’s mountains © Andreas Schindl – fotolia; Subway in front of the Quartier Belvedere © Von Kurt Rasmussen; building site Icon Vienna © Philipp Derganz (photographer) – CC BY-SA 4.0